Vous êtes ici : Accueil > La Terre > L'agriculture biologique


L'agriculture Biologique

Logo Agriculture Biologique

Dès 1998, la ferme de la Basse Cour s'est convertie peu à peu à l'agriculture biologique.


Un produit issu de l’agriculture biologique est soit un produit agricole, soit une denrée alimentaire. Pour mériter cette dénomination, il faut qu’il résulte d’un mode de production agricole particulier qui impose certaines règles.


L'agriculture biologique correspond à une agriculture à haute valeur ajoutée, plus autonome, plus économe et sans impact négatif sur l'environnement, les ressources naturelles et la santé. (Définition du parlement Européen)


L'agriculteur biologique fonde ses techniques de travail sur le recyclage de la matière organique et sur la rotation des cultures. Il vise ainsi à respecter l'équilibre des organismes vivants qui peuplent le sol (bactéries, insectes, faune et flore...).


L'agriculteur bio se doit d'être respectueux de l'environnement et rejète donc l'utilisation de produits chimiques de synthèse comme les pesticides ou les insectisides et les OGM. Des techniques alternatives sont utlisées : le désherbage peut se faire mécaniquement (matériel particulier), les engrais sont naturels (fumiers, fientes, résidus organiques). L'agriculteur biologique compte aussi sur l'aide de certains animaux qui ingèrent les organismes néfastes.
Un organisme indépendant vérifie annuellement le respect du cahier des charges et donne accès à la commercialisation du produit avec le logo AB et l'appellation "issu de l'agriculture biologique".

Quelques questions courantes

Pourquoi manger bio ?
Les techniques de cultures biologiques garrantissent à la plante une croissance harmonieuse et confèrent au produit final une grande qualité nutritive, avec une plus grande densité en fibre et matière sèche. Les produits bio sont riches en vitamines, sels minéraux et nutriments et favorisent l'équilibre de ceux qui les consomment. Manger bio c'est aussi permettre le maintien d'une activité rurale vivante et diversifiée.

Les produits bio sont ils plus chers ?
Plusieurs paramètres font en effet augmenter le prix des matières premières et donc des produits bio :
- les exploitations sont dispersées et le prix de collecte est élévé.
- des modes de culture et d'élevage moins intensifs, donc des rendements plus faibles.
- une transformation essentiellement artisanale qui demande plus de main d'oeuvre.
Mais ce surcout peut être limité par le choix d'une alimentation plus simple et plus équilibrée : consommer des fruits et légumes bio revient moins chers et que de consommer des plats préparés industriels.